Croyant aveuglément aux paroles des pasteurs, l’Ancien Li était convaincu que l’intégralité de l’œuvre et des paroles de Dieu se trouvait dans la Bible et que ce qui n’était pas dans la Bible ne pouvait pas appartenir à l’œuvre et aux paroles de Dieu. Li pensait qu’il lui suffisait de s’en tenir à la Bible et que, lorsque le Seigneur reviendrait, il pourrait être enlevé au royaume des cieux. Li ne s’était donc jamais intéressé à l’œuvre de Dieu Tout-Puissant dans les derniers jours. Puis, un jour, l’Ancien Li apprit qu’un collègue, l’Ancien Lin, étudiait l’Éclair Oriental depuis plus d’un an. Grâce à ses échanges avec l’Ancien Lin, Li finit par comprendre la malheureuse vérité : il était piégé et enchaîné par les pasteurs. L’Ancien Li put finalement se libérer de ses chaînes et guider le reste de ses collègues dans leur recherche et leur étude de l’Éclair Oriental.